Le chantier dans le détail

Les travaux de dragage mobilisent un important chantier faisant intervenir des engins exceptionnels : une drague aspiratrice en marche, le Pedro Alvarèz Cabral, une pelle sur ponton, le Postnik, et deux chalands.

La Drague Aspiratrice en Marche (DAM)

La DAM « Pedro Alvarèz Cabral » est chargée de draguer les matériaux les plus meubles. Son principe de fonctionnement : l’élinde située sur le côté du bateau va se fixer sur la partie immergée. Une fois en place, la tête d’élinde aspire un mélange d’eau et de vase qui sera stocké dans la cuve jusqu’au lieu de clapage.

DSC_8378 - Copie

Le poste de commande de l’élinde se situe dans la tour de pilotage. Le technicien dispose de plusieurs écrans qui lui permettent d’avoir une vue sur le relevé bathymétrique de la zone, la vidéo de surveillance de l’élinde et des indications sur les volumes dragués.

Dès que le remplissage de la cuve atteint les 90%, l’élinde est remontée et le navire fait route jusqu’au site d’immersion. Le clapage des sédiments est une opération précise et rapide. Une fois le clapage réalisé, des pompes acheminent dans la cuve de l’eau de mer à forte pression afin d’éliminer tout amas de sédiment. Un léger panache, résultant du nettoyage, se forme et se résorbe en 30 minutes. Le Pedro Alvarèz Cabral peut alors reprendre ses rotations.

La pelle sur ponton

La pelle sur Ponton, le Postnik Yacovlev, est présente pendant un an. Elle sera chargée d’extraire les matériaux les plus durs et ceux situés à faible profondeur. Le Postnik est fixé au fond grâce à ces pieux qui ne lui permettent pas de transporter les sédiments extraits. Ils sont pris en charge par des chalands qui assurent le transport aux sites d’immersion.

pelle

Le rôle des chalands

Les deux chalands, Astrolab et Santiago, se relaient pour acheminer les sédiments les plus durs extraits par la pelle sur ponton, jusqu’aux sites d’immersion.

Les zones d’immersion

Les lieux d’immersion des sédiments sont strictement établis dans l’arrêté préfectoral. La DEAL assure le contrôle de la conformité d’exécution du clapage dans les zones déterminées.

sites d'immersion